Bienvenue

Il y aurait tant à dire, et si peu à la fois. Ce sont certainement les autres qui peuvent nous décrire le mieux, pas tous les autres, évidemment, et sûrement pas ceux qui pensent tout savoir, tout connaître... toujours les mêmes, ceux-là...

J'ignore si on se connaît soi-même vraiment un jour. Alors se décrire... Pour ma part, je préfère ignorer un peu parfois, beaucoup souvent, qui je suis.

Cela me laissera plus de temps, de place et d'espoir pour la passion, la découverte, l'amour, l'inconnu et cet éphémère que je vénère. 

Tanu Meier Farine

© 2018 Tanu Meier Farine